Vous avez des murs creux Découvrez comment les isoler et combien cela va vous couter

Vous avez des murs creux ? Découvrez comment les isoler et combien cela va vous couter

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
5/5 - (23 votes)

Les maisons et immeubles construits entre 1920 et 1980 dans les régions situées au Nord de la France sont généralement dotés de murs creux. Cette caractéristique a été architecturalement conçue dans le but de contrer les problèmes d’humidité.

Toutefois, les normes énergétiques ont évolué, et l’isolation des murs creux est aujourd’hui considérée comme une solution moderne permettant de retenir la chaleur et de réaliser ainsi des économies significatives sur les factures d’énergie.

Dans cet article, nous allons explorer les conditions de l’isolation des murs creux, les différents isolants disponibles pour cette alternative ingénieuse, les frais des travaux, et bien plus encore.

À lire Quel est le meilleur choix de matériau pour vos fenêtres ?

Comment identifier les murs creux et quelle est leur importance ?

Dans une maison, environ un tiers des pertes de chaleur survient à travers les murs. Cependant, bien que les murs creux soient efficaces contre l’humidité, ils sont généralement responsables de déperdition thermique. C’est à ce moment-là que leur isolation devient intéressante. Néanmoins, il peut être difficile de déterminer leur présence dans une maison sans consulter les plans de construction, que nous avons souvent tendance à perdre. Cependant, certains indicateurs peuvent vous aider à les identifier.

Par exemple, si la maison a été construite entre 1920 et 1980, il y a de fortes chances qu’elle possède ce type de murs, généralement en brique. De plus, les profondeurs des portes et des fenêtres peuvent révéler la présence ou l’absence de murs creux.

Les conditions à respecter avant de procéder à l’isolation des murs creux

Avant d’entreprendre vos travaux d’isolation, il est crucial de prendre en compte certains paramètres, que voici :

  • Les murs doivent être construits en briques.
  • Les cavités doivent être assez larges (au moins 5 cm).
  • La maçonnerie doit être en excellent état pour éviter d’éventuels dégâts.
  • La hauteur de la maison ne doit pas dépasser 12 mètres.
  • Le mur à isoler doit être accessible de l’extérieur, et s’il est relié à une autre maison, il est essentiel de placer une barrière de cavité.

Lorsque toutes ces conditions sont remplies, vous pouvez procéder aux travaux. Mais avant cela, il faut faire le bon choix de matériaux isolants. Il en existe plusieurs, chacun ayant ses avantages et ses propriétés d’isolation thermique.

À lire 05 matériaux qui vont rendre votre isolation thermique bien plus performante

Choisissez minutieusement selon votre situation et vos objectifs, n’hésitez pas à demander des conseils aux professionnels du domaine. Parmi les meilleures matières isolantes pour les murs creux, on trouve la laine de fibre minérale, la mousse de polyuréthane, et les panneaux de polystyrène expansé, qui sont les plus souvent utilisés.

Les limites de l’isolation des murs creux 

Cette alternative ingénieuse présente un large éventail d’avantages, notamment la prévention de la déperdition de chaleur, maintenant la maison chaude tout en réduisant la consommation énergétique. Toutefois, cette solution comporte également quelques défis.

En effet, des problèmes d’humidité peuvent survenir suite aux travaux d’isolation des murs creux. Néanmoins, les experts recommandent l’utilisation d’un gel imperméable comme mesure préventive pour contrer ce problème.

En ce qui concerne les coûts des travaux d’isolation des murs creux, cela varie en fonction de la matière isolante choisie, ainsi que de la surface à isoler. Par exemple, si vous optez pour la laine de fibre, prévoyez entre 15 et 20 euros par mètre carré.

À lire Isolation thermique : il y aurait pire que l’amiante !

Partagez votre avis