Et si vous pouviez détecter les ponts thermiques avec la caméra de votre smartphone ?

Et si vous pouviez détecter les ponts thermiques avec la caméra de votre smartphone ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
2.8/5 - (335 votes)

Les caméras thermiques suscitent un intérêt particulier dans le domaine de la recherche, notamment en ce qui concerne les études thermiques des habitations.

Saviez-vous que votre smartphone peut jouer le rôle d’une caméra thermique ? Faisons le point sur le fonctionnement de cette technologie dans la détection des ponts thermiques.

Les ponts thermiques, points faibles de l’isolation

Ces points faibles de l’isolation, représentent des éléments de construction favorisant la déperdition de chaleur (ou de fraîcheur) vers l’extérieur de votre domicile.

À lire Isolation : pas écologique, nocive pour la santé, inutile ? Ces questions que beaucoup se posent !

Il est important de noter que les ponts thermiques ne résultent pas d’un défaut d’étanchéité à l’air et ne créent pas de courants d’air. Leur discrétion rend leur identification difficile.

Types de ponts thermiques

Ces phénomènes peuvent se manifester à divers endroits du mur, certains étant plus sensibles que d’autres :

  • Les ponts thermiques linéaires, également appelés ponts thermiques 2D, décrivent une déperdition entre deux parois, telle que la liaison entre un plancher bas et un mur extérieur.
  • Les ponts thermiques ponctuels, également appelés ponts thermiques 3D, définissent une déperdition entre trois parois, généralement les angles d’une pièce.
  • Les points thermiques structurels désignent une déperdition énergétique due à une mauvaise mise en œuvre de l’isolant.

Caméra thermique d’un smartphone : quels sont les domaines d’application ?

La caméra thermique d’un smartphone offre diverses applications pratiques pour initier des plans individuels d’économie d’énergie.

En identifiant les ponts thermiques et en évaluant l’efficacité de l’isolation, vous pouvez repérer les points faibles grâce à ce simple gadget.

À lire Sur-isolation : est-ce une bonne idée de l’adopter ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

L’avantage premier de ce type de caméra réside dans sa compacité par rapport aux caméras thermiques conventionnelles, facilitant ainsi leur transport.

De plus, l’évolution technologique a permis la création de filtres pour les caméras de smartphone, permettant de simuler une caméra thermique sur les anciens appareils dépourvus de caméra dédiée.

La caméra thermique séparée

Une alternative consiste à utiliser une caméra thermique externe via le port USB-C ou Lightning de votre smartphone.

Contrairement à la solution logicielle, aucune image n’est simulée, les appareils recevant l’alimentation électrique nécessaire pour des fonctionnalités étendues telles que la mesure de la température des objets.

À lire Plancher bois : 6 astuces pour une isolation thermique optimale !

Ce concept de modulation garantit une caméra thermique “on the go” facile à transporter.

Comment remédier aux ponts thermiques ?

Après avoir détecté les déperditions de chaleur avec votre caméra, il est crucial de prendre des mesures appropriées, telles que l’application de traitements simples à l’instar de la mousse expansive, les bas de porte ou une bande adhésive isolante.

L’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, avec l’utilisation de matériaux de qualité, ainsi que l’installation de rupteurs de ponts thermiques, sont d’autres solutions à envisager en fonction de vos besoins et de votre budget.

Que vous utilisiez une caméra dédiée ou simplement votre smartphone, les résultats seront plus ou moins les mêmes, dépendant de votre fréquence d’utilisation.

À lire Isolation fenêtres et portes : le secret d’une maison confortable et économe

Partagez votre avis