Ces 5 endroits sont principalement responsables des pertes de chaleur chez vous ! Agissez vite

Ces 5 endroits sont principalement responsables des pertes de chaleur chez vous ! Agissez vite

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.5/5 - (30 votes)

Les ménages sont constamment à la recherche des meilleures méthodes pour conserver la chaleur générée par les systèmes de chauffage à l’intérieur de leur domicile.

En général, une hausse des pertes de chaleur entraîne une augmentation significative de la consommation énergétique. Il est donc essentiel d’identifier les zones de la maison les plus susceptibles d’être des points faibles thermiques et de prendre des mesures pour limiter les déperditions de chaleur à ces endroits.

Afin d’y parvenir, voici une liste des zones les plus sensibles de la maison et la meilleure façon de les isoler.

À lire Quel est le meilleur choix de matériau pour vos fenêtres ?

Pourquoi est-il important d’avoir une maison bien isolée ?

Résider dans une maison mal isolée, assimilable à une passoire thermique, n’est pas particulièrement plaisant. Cela affecte les résidents tant en termes de confort que sur le plan financier.

En effet, plus les déperditions de chaleur sont importantes dans une maison, plus vous serez contraint de consommer davantage d’énergie pour maintenir un niveau de confort thermique et de chaleur à l’intérieur du foyer. Cela se traduit directement par une augmentation du montant de la facture de consommation énergétique.

Ainsi, il est crucial d’avoir une maison bien isolée, où les ponts thermiques et les pertes de chaleur sont réduits au minimum.

Quelles sont les zones de la maison où les pertes de chaleur sont les plus importantes ?

Plusieurs zones de la maison peuvent contribuer à la diminution de la chaleur produite par les systèmes de chauffage à l’intérieur.

À lire 05 matériaux qui vont rendre votre isolation thermique bien plus performante

Pour réduire ces déperditions de chaleur, il est essentiel de commencer par déterminer ces emplacements. Une fois identifiés, vous pouvez prendre les mesures nécessaires pour les isoler correctement.

Le toit de la maison

La toiture représente à elle seule près de 30 % des pertes de chaleur dans une maison. Plusieurs signes peuvent indiquer une étanchéité insuffisante ou une mauvaise isolation de la toiture, tels que :

  • L’apparition de moisissures et d’humidité sur les murs,
  • Une infiltration des eaux de pluie,
  • La formation de givre à l’intérieur de la maison.

Pour remédier à ce problème, la meilleure solution consiste à isoler les combles et le grenier avec des matériaux isolants, tels que la ouate de cellulose, par exemple.

Il est également essentiel de bien revêtir le toit pour augmenter son étanchéité, en optant par exemple pour des panneaux isolants rigides ou de la laine de roche.

À lire Isolation thermique : il y aurait pire que l’amiante !

Les murs extérieurs

Près de 20 % des pertes de chaleur dans une maison sont causées par des murs extérieurs mal isolés. Pour y remédier, il est important de bien isoler ces murs, en choisissant :

  • Un bardage en bois ou en PVC,
  • Des enduits isolants,
  • La pose de matériaux isolants comme la laine de verre sur les murs extérieurs.

Il est également possible d’isoler les murs par l’intérieur, bien que cette solution ne soit pas aussi efficace qu’une isolation extérieure. Cependant, elle peut être envisageable dans certains cas, notamment pour les maisons anciennes afin de préserver leur aspect d’origine.

Les portes et les fenêtres

Les ouvertures telles que les portes et les fenêtres représentent environ 15 % des pertes de chaleur dans la maison.

Pour réduire ces pertes, en plus d’assurer une bonne isolation, vous pouvez opter pour :

À lire Coefficient thermique : quels sont les trois à connaître ?

Les planchers bas

Les planchers bas sont responsables d’environ 10 % des pertes de chaleur dans une maison, notamment lorsque la pièce se situe au-dessus d’une cave ou d’un vide sanitaire.

Pour remédier à cela, vous pouvez choisir une isolation par-dessus ou par-dessous. L’isolation par-dessous implique l’isolation des caves ou des vides sanitaires, tandis que l’isolation par-dessus consiste à placer des matériaux isolants sous le revêtement du sol.

En agissant sur ce volet, vous pouvez améliorer facilement l’isolation de votre maison, gagnant ainsi jusqu’à deux lettres dans votre DPE.

Les ponts thermiques

Enfin, vous avez, les ponts thermiques représentent de 5 à 10 % du total des pertes de chaleur dans une maison.

À lire Comment bien se chauffer cet hiver ? Le modèle qui rendra votre hiver plus doux

Ces ponts peuvent se trouver à divers endroits tels que les jonctions entre les planchers, la toiture, les murs, les portes et fenêtres.

Pour remédier à ce problème, commencez par poser des isolants continus sur toute la maison. Différents matériaux peuvent être recommandés par des experts, tels que les rupteurs de ponts thermiques par exemple.

Partagez votre avis